Lady Doll, Tome 1 : La Poupée intime

Lady Doll Tome 1

Résumé :  Gaja ne parle qu’à ses poupées. Il faut dire que son visage déformé lui vaut d’être rejetée du monde, des autres enfants comme de son propre père. La seule personne à pouvoir comprendre Gaja est sa mère, Claire. Mais Claire a une santé précaire, qui ne s’améliore qu’avec cette drogue étrange que lui fourni son époux...

" Gaja tu ne parles qu'à tes poupées.
Gaja, ton visage te vaut d'être rejetée du monde,
des autres enfants comme de ton père.
La seule personne à pouvoir te comprendre Gaja, c'est moi, ta mère.
Moi qui peuple ton univers de jouets pour tromper ta solitude,
moi qui sens ma santé décliner au fil des jours.
Gaja, ma pauvre enfant perdue, sans moi que deviendras-tu ? "

Mon avis :  Les couleurs sont magnifiques. Il y a beaucoup de détails. L'univers est sombre, on est plongé dans un décor victorien. J'aime particulièrement les costumes qui sont très bien dessinés. Les couleurs changent selon l'ambiance et l'humeur des personnages. L'histoire est intéressante mais très émouvante et très triste.
L'héroïne est Gaja, une petite fille très courageuse, qui s'est renfermée dans un univers où elle communique uniquement avec ses poupées confectionnées par sa maman. Elle les considère comme ses seules amies. Gaja s'est isolée dans un univers très spécial parce qu'elle est rejetée de tous. Elle n'a rien fait pour mériter ça. Elle a une malformation à l’œil et c'est du fait de cette différence qu'elle subit beaucoup de moqueries et d'expressions de dégoût de la part d'enfants de son âge et surtout de son propre père qui se montre très odieux. Elle suscite l'incompréhension chez l'employée de son père, mais il faut dire qu'elle ne cherche pas non plus à comprendre les réactions de Gaja. Cette petite fille éprouve beaucoup de solitude, elle peut se confier qu'à sa mère qui est la seule à s'intéresser à elle, mais malheureusement celle-ci est malade et absente.
Gaja est cataloguée comme un monstre par ses bourreaux. Cette bande dessinée dénonce la peur de la différence, le rejet de l'autre et les conséquences engendrées sur la victime. J'ai très envie de lire le second et dernier tome pour découvrir ce que Gaja va devenir.

 

Acheter sur Amazon

 

 

 

 

Commentaires

  1. Lud

    elle a l’air un peu flippante comme BD à la vue de la couv^^

    • Kix-Reviews

      Oui c’est vrai ^^ c’est une bande dessinée avec un univers assez sombre, mais très intéressante. 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.