Les Sorcières de Pendle

Quatrième de couverture :  Lancashire, Pendle, 1612.
À 17 ans, Fleetwood Shuttleworth est enceinte pour la quatrième fois. Mais après trois fausses couches, la maîtresse du domaine de Gawthorpe Hall n'a toujours pas donné d'héritier à son mari. Lorsqu'elle croise le chemin d'Alice Gray, une jeune sage-femme qui connaît parfaitement les plantes médicinales, Fleetwood voit en elle son dernier espoir. Mais quand s'ouvre un immense procès pour sorcellerie à Pendle, tous les regards se tournent vers Alice, accusée comme tant d'autres femmes érudites, solitaires ou gênantes. Alors que le ventre de Fleetwood continue de s'arrondir, la jeune fille n'a plus qu'une obsession : innocenter Alice. Le temps presse et trois vies sont en jeu.

Mon avis :  On suit Fleetwood, une jeune châtelaine du Royaume d'Angleterre, qui vit à Padiham dans le comté du Lancashire. Au cours d'une de ses sorties, elle fait la rencontre d'Alice Gray, à qui elle demande d'être sa sage-femme. Cette dernière l'aide à soulager les complications liées à sa grossesse grâce à l'utilisation de plantes.
Après plusieurs arrestations pour sorcellerie dans le comté, Alice est accusée à son tour. Fleetwood va alors tout faire pour innocenter sa nouvelle amie.
Fleetwood est une femme déterminée et qui a du caractère. Elle s'affranchit des codes dictés par la société.
Alice et Fleetwood sont deux femmes attachantes. J'ai beaucoup aimé suivre leur histoire.

À travers ce roman où la fiction et des faits historiques se mêlent, j'ai découvert la condition de la femme au XVII siècle et les origines des accusations de sorcellerie. Les procès des sorcières de Pendle aux assises d'York et de Lancaster ont réellement eu lieu en 1612. Douze personnes y ont été accusées de sorcellerie. 

J'ai aimé cette lecture que j'ai trouvée très intéressante.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.