Mon père est parti à la guerre

Mon père est parti à la guerre

Résumé :  28 Juillet 1914. Le jour où la guerre éclate, le père d'Alfie promet qu'il ne s'engagera pas. Et rompt sa promesse le lendemain. Quatre ans plus tard, Alfie ignore où il se trouve. Est-il en mission secrète comme le prétend sa mère ? Alfie veut retrouver son père.

Mon avis :  John Boyne est l'auteur du roman "Le garçon en pyjama rayé". Je ne l'ai pas lu mais j'ai par contre vu le film que j'ai beaucoup apprécié et qui a d'ailleurs été un coup de cœur.
Dans ce roman, c'est la Première Guerre Mondiale à travers le regard d'un enfant de 5 ans puis de 9 ans. En effet, nous suivons la guerre durant plusieurs phases : l'avant-guerre, l'annonce du commencement, le déroulement et la fin de la guerre.
Alfie Summerfield a 5 ans lorsque son père, Georgie, s'engage dans l'armée pour rejoindre le front de la Première Guerre Mondiale. Nous retrouvons ce petit garçon à l'âge de 9 ans. Depuis ces quatre années, il n'a eu aucune nouvelle de lui. Il en demande régulièrement à sa maman, Margie, mais elle lui répète tout le temps que son papa est en mission secrète pour le gouvernement. Alfie est un enfant touchant, courageux, déterminé mais pas si naïf que ça. Il comprend très vite ce qu'il se passe autour de lui. Il se met alors en quête de découvrir ce qui est arrivé à son père.
Contrairement à d'autres livres, celui-ci n'aborde pas les soldats au front, mais les civils qui sont à l'arrière, ceux qui sont restés chez eux et qui ont vu leurs proches partir un par un.
La vie quotidienne des familles qui sont restées dans leur foyer est très bien décrite. C'est très intéressant de découvrir l'autre face de la guerre.
Les mères remplacent les pères au travail. Les enfants se mettent aussi à travailler. Les femmes s'absentent de longues heures pour pouvoir nourrir leur famille. La nourriture est de plus en plus rare, il faut donc bien contrôler les rations. Lorsque des soldats passent dans les rues, les habitants ont peur qu'ils viennent pour leur annoncer une mauvaise nouvelle.
Tous les personnages apportent quelque chose à l'intrigue. Différents sujets tabous de l'époque sont évoqués. C'est un roman court mais très intéressant.

L'auteur explique aux lecteurs qu'ils n'y a pas que des soldats blessés physiquement mais qu'il existe une autre forme de blessure, de traumatisme. Celle-ci n'était pas reconnue pour ce qu'elle était à l'époque. C'est très intéressant d'en informer les jeunes lecteurs et les moins jeunes. Le livre est accessible à tous car le vocabulaire est adapté. C'est une leçon de vie, de courage et d'espoir.

 

 

Acheter sur Amazon

 

 

 

 

Commentaires

  1. Ce livre pourrait beaucoup me plaire 🙂 !

  2. Bonne semaine de lecture !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.