L’innocence des bourreaux

L'innocence des bourreaux

Résumé :  Dans une supérette de quartier, quelques clients font leurs courses, un jour comme tant d'autres. Parmi eux une jeune maman qui a laissé son petit garçon de trois ans seul à la maison devant un dessin animé. Seulement quelques minutes, le temps d'acheter des couches pour la nuit.

Parmi eux un couple adultère. Parmi eux une vieille dame et son aide familiale, un caissier qui attend de savoir s'il va être papa, une mère en conflit avec son adolescent.

Des gens normaux, sans histoires, ou presque.

Et puis un junkie qui, à cause du manque, pousse la porte du magasin, armé et cagoulé.

Mais quand le braquage tourne mal et que, dans un mouvement de panique, les rôles s'inversent, la vie de ces hommes et femmes ordinaires bascule dans l'horreur.

Dès lors, entre victimes et bourreaux, la frontière est mince. Si mince...

Mon avis :  J'ai beaucoup aimé "Derrière la haine" et "Après la fin", c'est donc avec envie que j'ai voulu découvrir le nouveau roman de Barbara Abel.

Joachim est dépendant à la drogue. N'ayant plus l'argent nécessaire pour s'en procurer, il décide de braquer une supérette.

Qu'est-ce qui peut amener un être humain à devenir un bourreau ? Peut-t-on tous devenir un bourreau ? Ou sommes-nous soit un bourreau, soit une victime ? Tout acte peut-il être légitimé ? 

Barbara Abel prend le temps de présenter tous les personnages. Les premiers chapitres y sont consacrés. On découvre leur quotidien avant que tout bascule. C'est très prenant, on s'attache très vite aux personnages en s'immisçant dans leurs pensées et dans leur vie. On assiste à leur arrivée à tour de rôle dans la supérette. J'ai apprécié l'humour noir de Germaine qui a permis de détendre un peu l'atmosphère à sa manière.

L'intrigue est réussie, l'auteure délivre des révélations tout au long du livre. Il y en a une seule qui a traversé mon esprit durant ma lecture, mais je l'ai immédiatement oubliée. Je n'ai pas vu venir les autres. L'alternance de points de vue et les chapitres très courts sont très efficaces. Les pages s'enchaînent, on ne souhaite pas quitter le roman. 

Je ne m'attendais pas à cette fin, je l'imaginais différente. Mais je ne suis pas déçue de ma lecture, j'ai passé un bon moment.

Un huis-clos prenant dans lequel tout peut vite basculer.

 

 

Acheter sur Amazon

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.