Et mes yeux se sont fermés

et-mes-yeux-se-sont-fermes

Résumé :  A priori, Maëlle n'est pas différente des autres filles de seize ans. Cette année-là, elle passe de plus en plus de temps sur Facebook, abandonne le sport, modifie sa façon de s'habiller, quitte son petit ami...
Sans hésitation ni compromis, elle prend un virage à 180 degrés. C'est pour, croit-elle, sauver le monde qu'elle rejoint l'organisation Daech. Un an plus tard, Maëlle revient pourtant de Syrie.

Mon avis :  Avec son thème d'actualité, je ne pouvais que me laisser tenter par ce roman.

On suit l'histoire de Maëlle Le Bihan, une jeune fille de 16 ans. Manipulée sur les réseaux sociaux, elle change radicalement de comportement et de façon de penser. Elle devient Ayat et se marie à distance avec un membre de Daech. Puis un jour, elle quitte la France et sa famille pour rejoindre la Syrie.

Ce roman est très intéressant car il aborde toutes les étapes, de son embrigadement à son retour en France. On découvre la méthode qui est employée pour embrigader Maëlle. On suit son évolution. On prend aussi connaissance de son voyage pour atteindre la Syrie ainsi que la vie qu'elle mène là-bas. Puis ensuite, vient le moment de son suivi suite à son retour en France à travers une cellule de désembrigadement.

Ce roman est original car l'histoire de cette jeune fille est racontée à travers plusieurs voix. Certaines abordent Maëlle lorsqu'elle est en France et d'autres l'évoquent quand elle était en Syrie. Aucun personnage répète des informations que l'on connait déjà. C'est fluide, ils se suivent logiquement et ils l'évoquent tous différemment. Il y a sa mère, sa soeur, des amis, son mari, un professeur, la personne qui la suit à son retour, mais aussi elle-même qui nous dévoile une partie de son histoire.

Ce roman se lit très facilement, il convient à toutes les générations. L'auteur s'est documenté pour écrire ce livre et ça se ressent. L'histoire est une fiction mais elle pourrait être réelle. Patrick Bard précise d'ailleurs qu'une jeune fille du même âge que Maëlle est aussi revenue de Syrie.

Ce roman est réussi. Il est intéressant, nécessaire et il mène à la réflexion.

 

Acheter sur Amazon

 

 

 

 

Commentaires

  1. Et voilà, je suis convaincue.. pour le thème et la construction aussi.
    Il y a quelques temps j’ai lu Little sister de Benoît Séverac, qui avait un thème presque similaire et surtout une construction proche de ce que tu décris.
    Je pense valider mon achat ! Te dirais 😉

    • Kix-Reviews

      Je viens d’aller voir le résumé de Little sister. Il m’intéresse, je le note.
      D’accord super. 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.