Après la fin

Après la fin

Résumé :  Ils sont ensemble depuis presque vingt ans. Ils ont connu le meilleur comme le pire. Mais aujourd'hui leur couple bat de l'aile et élever leur ado de 15 ans n'est pas une partie de plaisir.
Cette histoire pourrait être celle de n'importe qui.
Si leur fils n'était pas leur fils adoptif.
S'il n'avait pas été le meilleur ami de leur enfant, mort dans un tragique accident à l'âge de 7 ans.
S'ils ne vivaient pas là où s'est suicidé le père biologique de leur garçon. Et si une nouvelle voisine ne s'était pas installée dans leur ancienne maison. 

Ce roman est un deuxième tome. Si vous n'avez pas lu le précédent, je vous conseille de ne pas lire cet avis contenant des spoilers mais plutôt d'aller lire l'avis du premier tome "Derrière la haine".

Cette histoire n'est pas celle de n'importe qui.
C'est celle de Tiphaine et Sylvain qui vivent dans un monde où l'ennemi est partout.
Chez les voisins, juste de l'autre côté de la haie. Dans les maisons, derrière les portes, dans le jardin. Et peut-être au sein même des couples.
Ne vous y trompez pas, on n'est pas toujours à l'abri sous son propre toit. Bienvenue en Enfer, vous verrez combien, parfois, il peut être cosy...

Mon avis :  Après avoir terminé la lecture de "Derrière la haine",  je ne souhaitais pas patienter pour lire cette suite et savoir ce que Milo, Sylvain et Tiphaine sont devenus. C'est donc avec envie que j'ai commencé ce roman.

Tout comme le précédent, on entre dans notre lecture en assistant à un événement puis l'auteure nous ramène ensuite dans le passé pour comprendre son apparition. La scène à laquelle on assiste concerne l'appel téléphonique d'une femme en détresse au commissariat de police. Celle-ci dévoile des craintes vis-à-vis de sa voisine.
Les principaux événements qui ont eu lieu dans le précédent tome nous sont rappelés, ce qui permet de rentrer directement dans sa lecture. 

On retrouve Sylvain et Tiphaine qui ont adopté Milo, désormais âgé de 15 ans. Ils vivent tous les trois dans la maison des parents de Milo, Laetitia et David. Après leur décès, le jeune garçon en a hérité. De nouveaux personnages apparaissent, leurs nouveaux voisins : Nora, Inès et Nassim. Cette nouvelle famille a posé ses bagages dans l'ancienne maison de Tiphaine et Sylvain.
Tiphaine n'a pas changé, c'est une femme toujours aussi machiavélique et déterminée. Sylvain est quant à lui plus actif que dans le premier tome et davantage mis en avant. On découvre un homme qui a évolué et qui désormais essaye de s'affirmer. Les événements tragiques que Milo a vécus ont eu un impact sur son caractère et ses relations sociales. C'est donc un adolescent renfermé que l'on découvre. Contrairement au tome précédent, les nouveaux personnages ont une personnalité moins détaillée. Leur passé est aussi moins évoqué.

On retrouve la même tension que dans le précédent tome ainsi que l'angoisse et le suspense que l'on ressent lorsque l'on sait qu'il va se passer quelque chose. La structure du roman est identique à celle de "Derrière la haine", 54 chapitres courts qui provoquent un rythme effréné. On tourne les pages sans arrêt pour rester plus longtemps avec les personnages, et découvrir leurs intentions ainsi que leurs réactions face à ce qui leur arrive. On suit toujours les événements des deux maisons. On se sent pleinement dans l'histoire, on est pris entre ces deux familles.  

C'est un thriller psychologique dans lequel j'ai été une nouvelle fois manipulée par l'auteure. Des rebondissements que je n'ai pas vus venir et cette fin à laquelle je n'avais pas pensé. Je ne m'attendais pas à cette fin qui est ouverte et nous laisse donc beaucoup d'imagination. Encore un super thriller psychologique. 

 

Acheter sur Amazon

 

 

 

 

Commentaires

  1. J’ai adoré ! L’auteure a vraiment su se renouveler tout en restant dans sa ligne je trouve 🙂

    • Kix-Reviews

      Tout à fait d’accord ! 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.