Le Manoir de Tyneford

Le Manoir de Tyneford

Résumé :  Au printemps 1938, l'Autriche n'est plus un havre de paix pour les juifs. Elise Landau, jeune fille de la bourgeoisie viennoise, est contrainte à l'exil. Elle ne sait rien de l'Angleterre, si ce n'est qu'elle ne s'y plaira pas.

Tandis que sa famille attend un improbable visa pour l'Amérique, elle devient domestique dans une grande propriété du Dorset, c'est elle désormais qui polit l'argenterie et sert à table. Au début, tout lui paraît étranger. Elle se fait discrète, dissimule les perles de sa mère sous son uniforme, tait l'humiliation du racisme, du déclassement, l'inquiétude pour les siens et ne parle pas du manuscrit que son père, écrivain de renom, a caché dans son alto.

Mais la guerre gronde, le monde change et Elise l'insouciante est forcée de changer à son tour. Elle s'attache aux lieux, s'ouvre aux autres, se fait aimer et provoque même un scandale en dansant avec le fils du maître des lieux lors d'une soirée inoubliable au manoir.

Il y a quelque chose d'enchanteur à Tyneford. Elise y apprendra qu'on peut vivre plus d'une vie et que l'on peut aimer plus d'une fois.

Mon avis :  J'aime beaucoup la couverture et le résumé qui donnent envie de découvrir le roman.

Elise Landau est une jeune femme juive autrichienne. Les juifs étant de plus en plus menacés par la montée du nazisme, toute sa famille décide de partir pour d'autres horizons. Elle publie une annonce dans un journal afin de trouver un poste en tant que servante domestique en Angleterre et ainsi quitter l'Autriche. Peu de temps après, elle reçoit une lettre lui indiquant que le propriétaire de Tyneford House, Mr. Rivers, recherche une femme de chambre. Issue d'une famille bourgeoise, elle n'a jamais travaillé et ne maîtrise pas vraiment la langue anglaise.
Sa soeur, Margot, part pour les États-Unis avec son mari tandis que leurs parents, Julian et Anna, sont contraints de rester temporairement en Autriche n'ayant pas reçu de visa.

Les personnages sont tous attachants. Elise a un fort caractère, elle est franche et courageuse. Malgré les épreuves qu'elles traverse, elle reste fidèle à ses valeurs et à elle-même. Kit, le fils de Mr. Rivers, est quant à lui un jeune homme déterminé et charmeur. Les autres personnages sont aussi intéressants. On apprend à connaître les parents d'Elise à travers elle. J'ai aussi apprécié retrouver le personnel du manoir ainsi que le propriétaire au fil du roman.

L'intrigue est réussie et captivante. Je suis rentrée dès le début dans le roman. Les pages se tournent très rapidement. J'ai aimé les descriptions de l'auteure qui permettent au lecteur de mieux s'imaginer les lieux dans lesquels évoluent les personnages.
Le contexte historique est bien retranscrit. On découvre la vie d'un manoir anglais durant la Seconde Guerre Mondiale.
Les personnages traversent de nombreux sentiments et émotions : le bonheur, la douleur, la solitude, l'amour, la peur, la tristesse, la colère.

Très bon moment de lecture en compagnie de ce roman historique pourvu d'une touche de romantisme.

 

Acheter sur Amazon

 

 

 

 

Commentaires

  1. Il a l’air pas mal ! Je note son titre !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.